De meilleures conditions de vie et un environnement préservé grâce à l’agro-écologie

Micro-agriculture / Sud du Mali

Le sud du Mali est frappé par une pauvreté endémique. Les changements climatiques affectent fortement l’activité agricole, qui, pour subsister, doit rapidement faire évoluer ses pratiques.

NOTRE IMPACT

icon-farmers.png

5 672

agriculteurs impliqués

icon-beneficiaries2.png

10 004

bénéficiaires

icon-trees2.png

76 546

arbres plantés

grain2.png

194%

Amélioration de la productivité des récoltes

Notre action

Mené par la Fondation en partenariat avec GERES, le programme soutenait, à travers 28 villages du district de Yorosso, dans le sud du Mali, la mise en œuvre de pratiques durables et avait comme objectif d’améliorer la résilience de communautés agricoles vulnérables en leur donnant accès à de nouvelles technologies et à des fertilisants organiques. Intervenant en complément des actions mises en place par un centre agricole existant qui disposait déjà d’une infrastructure opérationnelle, le programme s’est concentré sur la mise en place et l’adaptation de pratiques agro-écologiques telles que la micro-irrigation, la gestion des sols, la plantation d’arbres, et l’utilisation d’énergies renouvelables et d’intrants organiques.

Dans le cadre du programme, les agriculteurs ont aussi reçu du matériel et des semences. Ils ont été formés et sont montés en compétence afin de pouvoir conjuguer amélioration des rendements et usage durable des ressources naturelles. Enfin, tout au long du projet, l’accent a été mis plus particulièrement sur l’empowerment des femmes, en travaillant avec les groupements locaux autour de la formation et du partage d’expérience et en leur fournissant matériel et outils de suivi.

Impacts

320 tonnes de fertilisants organiques ont été distribuées dans le cadre du programme, et plus de 1 000 agriculteurs ont reçu du matériel leur permettant de produire de manière durable. Le « centre agro-écologique » de Karagorola, accessible aux producteurs, devrait permettre de poursuivre la transmission des connaissances et la bonne maintenance du matériel. En parallèle, une opération de plantation d’arbres a pris place, dans le but de lutter contre la déforestation touchant le district de Yorosso, et au cours de laquelle plus de 76 546 arbres ont été plantés. Un projet pilote visant à fournir de meilleurs réchauds a aussi été mis en place par un groupe de dix femmes.

L’amélioration des rendements qui a découlée du projet a permis de vendre sur les marchés locaux une partie des récoltes, céréalières ou légumières, auparavant intégralement consommées au sein des foyers. Les ressources financières supplémentaires ainsi générées ont pu être utilisées pour couvrir des besoins de base tels que les dépenses de santé ou d’éducation. 

A propos de notre partenaire

ldf-logo-GERES.png

GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités) est une association française à but non lucratif qui a pour objectif la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique et ses conséquences, la réduction de la pauvreté énergétique et l’amélioration des conditions de vie.

Durée du projet

2015 à 2017

 

Témoignage

L’utilisation d’un réchaud plus efficace a permis de réduire de moitié ma consommation de bois. Les revenus que je génère grâce à la production de légumes me permettent d’être indépendante et de pouvoir financer l’éducation de mes enfants.

Awa

Productrice de légumes, district de Koury