Vers une plus grande sécurité alimentaire grâce à l’entreprenariat rural et à l’agriculture biologique

Micro-agriculture / Nigeria

Au Nigéria, plus de 40% de la population vit avec moins d’un dollar US par jour, une pauvreté qui frappe plus particulièrement les zones rurales et la population féminine, peu autonome. L’agriculture y est principalement une agriculture de subsistance, peu productive, et l’impossibilité pour les agriculteurs de cultiver la terre pendant la saison sèche les rend d’autant plus vulnérables au changement climatique. Les terres agricoles sont sous-utilisées en raison du vieillissement de la population agricole et de l’exode rural chez les jeunes, en dépit des opportunités qu’offre l’agriculture. 

Notre impact

icon-farmers.png

300

agriculteurs accompagnés (intrants, formation, accès au marché)

icon-women2.png

150

femmes accompagnées (création de petites entreprises en zone rurale)

icons-initiatives2.png

800

participants à la formation en agro-entreprise

people2.png

300

emplois supplémentaires créés

Notre action

Le projet, auparavant soutenu par l’intermédiaire du fonds pour les Jeunes Entrepreneurs en Agriculture, a été prolongé et fait maintenant l’objet d’un programme à part entière, mis en œuvre dans six des états du Nigéria, en partenariat avec Springboard. Ce programme a pour objectif d’accroitre la richesse et la sécurité alimentaire des populations grâce à l’empowerment des femmes et des jeunes. Il se concentre pour cela sur le développement de l’agriculture biologique et la formation à l’entreprenariat, afin de donner aux participants les compétences nécessaires à la création de leur propre exploitation agricole. Exploiter le potentiel que représente l’agriculture permet en effet de créer des emplois, de générer de nouvelles sources de revenus et de réduire l’insécurité alimentaire, a fortiori dans un contexte d’importations agricoles massives.

Impacts

Le projet concernait auparavant 150 jeunes agriculteurs et entrepreneurs de milieux défavorisés, venant de dix villages différents. En devenant un programme à part entière, le projet a pu être étendu de manière à couvrir 50 participants par état. La production en agriculture biologique va permettre de générer des revenus plus importants, et de ce fait contribuer à la réduction de la pauvreté et de l’exode rural, et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la qualité nutritionnelle. Elle contribue aussi à la mise en œuvre d’une agriculture durable.

A propos de notre partenaire

safe_image2.png

Springboard favorise le progrès social et le développement personnel des jeunes des régions rurales et semi-urbaines à travers la mise en œuvre d’une agriculture durable. L’objectif est d’améliorer la sécurité alimentaire et de réduire le chômage des jeunes et la migration urbaine, causes principales du taux criminalité élevé auquel fait face le Nigéria. 

Durée du projet

Janvier à décembre 2018