Des serres à énergie solaire pour une agriculture durable

Micro-agriculture / Mongolie

Les provinces d’Arkhangai and de Khentii, en Mongolie, doivent affronter un climat hostile, fait d’hivers longs et froids et de conditions météorologiques extrêmement variables et imprévisibles. La population, nomade et peu ou pas formée, y vit principalement de l’élevage et n’est pas familière avec l’horticulture. Ces territoires, où les revenus sont inférieurs à la moyenne nationale, connaissent un fort exode rural et un taux de chômage important parmi la population des périphéries urbaines. 

Notre impact

icon-farmers.png

700

agriculteurs participants

icon-beneficiaries2.png

6 500

bénéficiaires

cultivate2.png

19

serres et 2 celliers construits

training2.png

6

formations techniques organisées chaque année

Notre action

L’objectif de la Fondation, en partenariat avec GERES, était d’assurer, grâce à une production légumière de qualité, une plus grande sécurité alimentaire dans les provinces d’Arkhangai et de Khentii. Ceci a pu être accompli grâce à l’installation de serres solaires passives, fonctionnant sur le principe de la capture, au moyen de murs thermiques, de l’énergie solaire pendant la journée et de sa restitution pendant la nuit. Le programme a de même contribué à la construction de celliers bioclimatiques permettant le stockage des légumes tout en réduisant le volume de déchets produits. 

Des formations techniques à destination à la fois des enseignants et des élèves ont aussi été mises en place dans les écoles avec le soutien des producteurs et des groupements de petits entrepreneurs, et ont permis la dissémination des savoirs, le développement de l’autosuffisance et l’empowerment des populations locales. Ces séances de formation ont de plus contribué à sensibiliser les populations locales aux questions de nutrition et à encourager ainsi l’adoption de pratiques alimentaires plus équilibrées visant à améliorer les conditions de santé.

Impact

En prenant en charge l’équipement et la formation dans les écoles pour quatre serres pilotes, le programme a permis d’assurer une production et un stockage efficaces des légumes, ainsi qu’un allongement de la période de culture de moins de quatre mois à huit à dix mois, en dépit d’un climat extrêmement froid. Le projet a aussi rendu possible la consommation de légumes frais à longueur d’année, contribuant ainsi à l’amélioration du statut nutritionnel des populations rurales dans la région. Les participants aux sessions de formation ont de plus bénéficié d’un suivi régulier afin de consolider leurs connaissances en agriculture, leur permettant ainsi de devenir rapidement autonomes. Enfin, la création de groupes de production de légumes au sein de la population rurale sédentaire a généré de nouveaux emplois ainsi que des revenus complémentaires.

A propos de notre partenaire

ldf-logo-GERES.png

GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités) est une association française à but non lucratif qui a pour objectif la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique et ses conséquences, la réduction de la pauvreté énergétique et l’amélioration des conditions de vie.

Durée du projet

2014 à 2017

 

Témoignage

Je n’avais aucun revenu à part ma retraite, et c’était difficile. Depuis que je participe au projet, nous avons produit beaucoup de légumes, et je peux maintenant nourrir mon petit-fils correctement. Et lorsque je dois acheter quelque chose au marché, il me suffit de vendre quelques tomates pour pouvoir le payer. La vie est bien plus facile, maintenant.

Lhamsuren

Producteur de légumes, Erdenemandal