Améliorer les conditions de vie par l’agro-écologie

Micro-agriculture / Myanmar-Cambodge

Dans le delta de l’Irrawaddy, au Myanmar, et dans la région de Siem Reap, au Cambodge, plus des deux tiers de la population vivent de l’agriculture. La culture du riz, la plus adaptée aux inondations récurrentes liées à la mousson, est entre les mains des grands propriétaires terriens. Dans le même temps, la sécheresse qui sévit le reste de l’année rend impossible l’agriculture pluviale à moins de disposer d’un système d’irrigation, excluant de fait les petits agriculteurs.

our Impact

icon-farmers.png

1 700

petits agriculteurs participants

icon-beneficiaries2.png

8 500

bénéficiaires

bank2.png

61-270

USD par personne d’augmentation des revenus

clock2.png

70%

de gain de temps

Notre action

Soutenu par la Fondation, en partenariat avec le fonds Find de GRET, le programme avait pour objectif d’aider les agriculteurs à devenir auto-suffisants par le biais de l’horticulture, dont la croissance est tirée par l’augmentation de la demande dans les zones urbaines. L’amélioration de la gestion de l’eau, ainsi que la mise en œuvre des meilleures pratiques agro-écologiques, étaient aussi au cœur du programme.

Des méthodes à petite échelle et requérant des apports extérieurs et des investissements limités (stockage de l’eau, pompes à pied ou solaires, systèmes d’irrigation en goutte à goutte, compostage ou encore paillage) ont tout d’abord été identifiées et testées. Le programme s’est ensuite concentré sur la bio-intensification de la production des légumes et sur la mise en œuvre d’un meilleur accès au marché. L’empowerment des communautés locales et le développement des compétences étaient enfin au cœur du projet et passaient par la formation, la participation active des petits agriculteurs à l’évaluation des besoins, à l’élaboration des équipements expérimentaux et aux phases de test et d’évaluation des innovations, et enfin par le partage des meilleurs pratiques entre agriculteurs. 

Impact

Tout au long du projet, les agriculteurs ont pu tester et mettre en application des techniques d’irrigation et d’agro-écologie innovantes, parmi lesquelles l’utilisation de compost solide et de bio-pesticides en remplacement des fertilisants chimiques. Il en a résulté une réduction des coûts de production allant jusqu’à 70%, ainsi qu’une réduction de la pollution des sols. L’association de systèmes de micro-irrigation et de techniques agro-écologiques a de plus permis de produire tout au long de l’année et de générer des gains de productivité (temps et main d’œuvre) significatifs. Un agriculteur peut ainsi maintenant économiser jusqu’à 70% de temps et 50% de main d’œuvre lorsqu’il irrigue ses légumes au moyen d’un goutte-à-goutte et de tuyaux d’aspersion. L’amélioration de la productivité a enfin permis aux agriculteurs d’accroître les surfaces cultivées, et par conséquent d’augmenter leurs revenus.

A propos de notre partenaire

ldf-logo-gret.jpg

Find est le fond de dotation de GRET (professionnels du développement solidaire), une ONG française. GRET soutient des projets à destination des populations vulnérables, innovants et à fort impact social et économique, et donne aux entreprises et autres acteurs privés qui l’accompagnent l’opportunité de contribuer à la lutte contre la pauvreté et les inégalités. 

Durée du projet

2014 à 2017

 

Témoignage

L’irrigation en goutte-à-goutte me permet vraiment de gagner plus d’argent, et je trouve que ma communauté devrait donc aussi l’utiliser. Je suis heureux de pouvoir faire profiter les autres fermiers de mon expérience, afin qu’ils utilisent eux aussi ces techniques. Cela les intéresse et ils peuvent donc maintenant apprendre à faire pareil.

Daw Wai Wai

Village de Tha Byu Kone, Myanmar