Améliorer les conditions de vie grâce à une gestion durable des terres

Micro-agriculture / Kenya

Au Kenya, dans le village de Msorongo, situé dans le Taita-Tavesta, la majeure partie de la population vit de l’agriculture vivrière. Les méthodes traditionnelles agricoles et de gestion des ressources en eau ne génèrent que de faibles rendements et ont provoqué déforestation et forte érosion des sols, un phénomène amplifié par les effets négatifs du changement climatique. Une part importante de la population rurale vit aujourd’hui sous le seuil de pauvreté.

Notre Impact

veg2.png

3 790

kg de légumes récoltés et vendus

water-tower2.png

1

forage et un château d’eau construits

icon-beneficiaries2.png

260

bénéficiaires directs

icon-trees2.png

4 400

arbres plantés

Notre action

Le programme, géré par la Fondation en partenariat avec Friends of Tsavo, visait à promouvoir l’adoption de techniques agricoles permettant d’améliorer les rendements grâce à une meilleure gestion des sols et à la reforestation. Le programme portait plus particulièrement sur les techniques d’irrigation, l’adoption de cultures à forte valeur économique et adaptées au climat, et l’association de cultures commerciales et vivrières afin d’améliorer à la fois le niveau de revenus et la sécurité alimentaire.
Le projet visait de même l’accroissement de la production et des rendements grâce à l’adoption de cultures intercalaires et à la plantation, sur le périmètre des fermes, de neuf espèces d’arbres ayant rôle d’écran et d’ombre protectrice.
Des sessions de formation ont enfin été organisées afin de favoriser empowerment et autonomie chez les petits agriculteurs locaux.

Impacts

Le programme a permis d’atténuer l’altération de la couverture boisée et celle de la forêt, qui abrite une grande variété d’espèces animales. Cette préservation a contribué à éviter, dans une large mesure, le pillage des cultures par les animaux, aux conséquences dramatiques pour les rendements et donc pour les revenus tirés de l’agriculture, et auparavant un problème majeur pour les agriculteurs.

La culture intercalaire a permis un accroissement des rendements et donc des revenus générés, tout en protégeant l’environnement et en rendant possible des conditions de vie durables. L’association de cultures commerciales et de cultures vivrières, de même que les activités connexes ayant pour but d’accroitre la productivité, ont permis l’amélioration des revenus des petits exploitants agricoles et de leurs familles.

La construction d’un réservoir d’eau s’est enfin accompagnée d’une meilleure irrigation des cultures et d’une meilleure gestion des sols, avec des effets positifs à la fois sur les rendements et sur l’environnement. 

A propos de notre partenaire

Friends Of Tsavo est une institution caritative, fondée en 1998 et engagée pour la préservation de la zone protégée de Tsavo.

Durée du projet

2015 à 2016

 

Témoignage

Grâce au projet, nous avons un meilleur accès à l’eau, pour les cultures et pour notre usage quotidien. Les arbres plantés fournissent de l’ombre sur nos parcelles et permettent de conserver l’eau et de prévenir l’érosion des sols. Auparavant, nous ne plantions que du maïs, afin de nourrir nos familles. Nous cultivons maintenant aussi des légumes, dont la vente finance l’éducation de nos enfants.

Christine

Village de Msorongo